Wégoubri : un bocage au Sahel

Wégoubri : un bocage au Sahel

16,00 

Description :

En prenant le temps qu’il faut pour connaître les gens, les écouter et essayer leurs outils, Henri Girard a compris qu’il était possible de planter au Sahel des arbres et des arbustes capables, pour peu qu’on les protège, de produire en quelques années des haies bocagères.

Les champs ainsi enclos sont cultivés en suivant une technique mise patiemment  au point avec les paysans burkinabè, qui ont vu leurs rendements croître et s’éloigner le spectre de la malnutrition.

Un exemple incontournable pour « reverdir le désert » !

Dominique Soltner, agronome et auteur

En stock

Description

Le projet de développement agricole et rural, porté par Henri Girard et son équipe dans une dizaine de villages situés à 60 km au nord de Ouagadougou (Burkina Faso), mérite bien ce livre, tant ses aspects sont multiples et d’une richesse considérable…

De nombreux projets se contentent d’apporter une aide ponctuelle en creusant quelques puits, en créant un dispensaire médical ou en ouvrant une école, à charge ensuite aux habitants de trouver seuls des solutions pour maintenir en état ces investissements et résoudre leurs autres difficultés. L’objectif est ici beaucoup plus ambitieux et néanmoins réaliste. Il s’agit d’améliorer peu à peu et durablement les conditions de vie d’une communauté de villages en commençant par son cadre de vie menacé de désertification, puis en s’intéressant à la formation des populations, à la santé des adultes comme des enfants, à leur accès à l’eau potable, à l’aménagement des routes, à la plantation d’arbres… Chacune des actions menées renforce toutes les autres.

La ferme pilote installée dans le village de Guiè constitue le cœur du projet. Elle repose sur un travail d’expérimentation remarquable. Avec rigueur et pragmatisme, cette ferme explore toutes les techniques permettant d’élaborer un système agroécologique capable de retenir l’eau et d’enrichir les sols, afin d’améliorer durablement les rendements. D’innombrables techniques ont été testées : composts, paillages, réservoirs, diguettes, arbustes pour haies vives et bien sûr une grande variété de plantes. Le résultat prend la forme d’un bocage sahélien préservant les sols des excès de la pluie, du vent et du soleil et protégeant les cultures de la divagation des animaux. Une pépinière produisant des milliers de plants chaque année constitue un des outils les plus efficaces.

Le développement durable prend ici tout son sens. Respect total de l’environnement, en bannissant les pesticides, de toute façon bien trop chers, et en restaurant les sols. Développement économique en multipliant par deux à quatre les rendements dans les périmètres bocagers. Et développement social en améliorant les conditions de vie et le niveau de formation de la population…

Frédéric Héran, économiste et urbaniste, enseignant chercheur à l’université de Lille
(extraits de la préface)

Informations complémentaires

Poids 300 g
Dimensions 14 x 21 cm
Nombre de pages

208

ISBN

978-2-9525980-2-6